Mon Inspiration

Ma sculpture, je l’aime légère et non statique. Je cherche le mouvement, les sentiments.

Je suis fascinée par le corps, le corps spirituel, le corps avec l’autre, le corps dans l’action. quels sentiments traversent le corps?

Les deux personnages forment un couple. Ils peuvent pivoter sur leur axe l’un par rapport à l’autre, ce qui fait une conversation entre les deux et change leurs sentiments.

Ils peuvent communiquer toutes sortes d’émotions et de messages.

L’espace qui se crée entre eux se modifie. Le spectateur peut les bouger lui-même. Il peut, par l’attitude qu’il leur donne, faire passer un message aux autres spectateurs. Par cela, il s’approprie la sculpture en devenant sculpteur d’espace et de sentiments.

Le mouvement de ces sculptures n’est pas dû à un mécanisme, mais c’est la main de l’être humain, avec ses sentiments, qui les tourne. Cette main donne la vie, sa vie, son message, son intuition, son regard, ce qu’il est, ce qu’il veut dire.

Les Fersonnages de Myriam Delahoux sont des grandes silhouettes de métal fin, tantôt peints, tantôt laissés dans leur vêtement de rouille. Ils portent les couleurs du temps qui passe.

Myriam’s inspiration

Myriam’s source of inspiration are the human body, forms found in nature and sensual delight.

“Before I draw, paint or sculpt, I must be appealed by the shape of a body or by the expression of sensuality. For example, I need to see a woman in her reality, by the way she sways her hips.”

Rather than depicring single forms or characters, Myriam prefers to express herself in the realm of multiplicity. She sculpts couples, trios, even crowds. And sometimes a face hides in the fold of abust.

Rusted metallic lace

“I like my sculpture to be light, and never static. I look for movement and feelings. I am fascinated by the human body, expressely by the spiritual body in action.”

“The airiness and lightness of rusted metallic lace reminds me of wind-blown leaves reaching for the heavens. My shapes rise from the ground, and tumble. They appear and disappear like autumn colors of passing time. I am so glad to give a new life to old rusted metal.”  

Myriam Delahoux’s Fersonnages are high silhouettes of thin metal. They are either painted or left in their garment of rust. They all wear the colors of passing time.

10 novembre 2019 in Expositions

Comparaisons 2020

Comparaisons 2020 Avec "Art Capital" au Grand Palais Aujourd’hui, fidèle à ces principes, Comparaisons compte 28 groupes correspondant à autant de sensibilités ou de tendances de l’art actuel, et le…
En savoir plus
5 novembre 2019 in Expositions

Exposition “L’Art d’aujourd’hui” à Bonsecours

Cette année, Myriam vous accueille à l'exposition L'Art d'aujourd'hui au Casino de Bonsecours, près de Rouen. Du samedi 18 janvier au dimanche 2 février 2020 L'Exposition est ouverte de 14h…
En savoir plus
15 octobre 2019 in Expositions

RDV d’ART 2019

Le dimanche 1er décembre, j’expose mes sculptures à l’Espace Christiane Peugeot, 62 avenue de la Grande Armée, Paris 17ème. Chevaux, oiseaux, fersonnages et chairs secrètes seront à l’honneur de 11h à 21h, exclusivement…
En savoir plus
19 juin 2019 in Expositions

Les «Rendez-vous aux jardins» des Fersonnages de Myriam Delahoux

Les 8 et 9 juin 2019, les Fersonnages de Myriam Delahoux participent aux « Rendez-vous aux jardins » patronnés par le ministère de la Culture. La ville de Fourqueux, Yvelines,…
En savoir plus